« Une ‘startup’ est une entreprise qui se concentre sur les sujets suivants: 1. Quel est son produit ? 2. Qui sont ses clients ? 3. Comment faire de l’argent ? » – Dave McClure

Une startup (littéralement en français « Jeune entreprise qui démarre »),  digne de ce nom, doit effectivement définir son produit, identifier sa cible potentielle, autrement dit ses clients et définir son développement commercial. La seule manière d’atteindre ses objectifs financiers. Mais pensez-vous vraiment que cela est suffisant ?  En réalité, 6 critères sont essentiels pour être une vraie startup !

 

Définition d’une startup

Depuis quelques années, le mot « startup » est utilisé pour définir toutes sortes de sociétés mais, qu’est-ce qu’une vraie startup ?

Le dictionnaire le plus connu des français, Larousse, nous livre cette définition : « Jeune entreprise innovante, dans le secteur des nouvelles technologies ». Il nous semble cependant difficile de la définir aussi simplement …

 

Les 6 critères principaux d’une startup

  • Être une jeune société
  • Proposer un produit ou service original qui n’existe pas encore, être innovante,
  • Disposer d’un fort potentiel de croissance (potentiel de création d’emplois)
  • Appréhender un marché nouveau ou instable, être prête à entrer dans une phase d’exploration
  • Nécessiter un fort besoin d’investissement
  • Nécessiter des apports en capital extérieur (levées de fonds)

Les entrepreneurs d’une startup sont les moteurs essentiels de leur projet, ils doivent être soudés.  Avancer dans un état d’esprit commun et surtout innovant est primordial. L’équipe est le pilier de la startup !

 

Les différentes phases de création d’une startup

La Maturation, phase de création du projet porteur, étude des tendances de marché, des technologies émergentes.  Phase durant laquelle les créateurs font la démonstration/la preuve de leur projet. Des organismes comme les pépinières peuvent aider les entrepreneurs dans cette première phase.

 

L’Incubation, la phase de création de l’entreprise et de la mise en place de l’équipe fondatrice, étude des besoins du marché et de l’innovation possible. Mise en place du prototype et du business plan. Des incubateurs existent en France pour soutenir les entrepreneurs durant l’incubation de leur startup.

 

La Croissance, la phase de développement commercial avec la recherche et la fidélisation de prospects, le développement du produit ou service, la mise en place des outils marketing … Entre autre, la phase de développement de l’activité et de recrutement. Dans cette phase la startup doit faire du bruit : communiqué de presse, participation aux événements nationaux ou internationaux, développement d’une e-réputation… Des accélérateurs de startup sont également présents pour aider les startups à intégrer les premiers marchés.

Ces trois étapes clef de la vie d’une startup peuvent être résumées en « étape de découverte et de recherche » ou « d’exploration ».

Rester Startup toute sa vie ?

Relisez les critères qui définissent la startup, vous comprendrez facilement qu’une startup ne peut pas l’être tout au long de sa vie…

Une fois la phase d’exploration terminée, le produit ou service bien défini, les clients trouvés et fidélisés et le chiffre d’affaires en constante évolution, on peut considérer qu’elle a « survécu ». Selon une étude de l’INSEE sur la survie des entreprises, sur l’année 2015 et le début de l’année 2016, « 3 ans après leur création, environ 71% des entreprises sont encore en activité. » ce qui implique la disparition de 29% des entreprises dans les 3 ans suivant leur création.

Pour les 71% qui passent l’étape de la survie, l’alternative se présente comme suit :  l’« absorption *» par un grand groupe ou le choix de devenir une entreprise classique.

* Absorption : La fusion de deux sociétés. Une société sur les deux est amenée à disparaitre au moment de l’absorption.